Newsletter 4ème trimestre 2017

Décembre 2017
 

Le champs des possibles

Mercredi 20 décembre à 20h50 sur France5, documentaire de 65 minutes réalisé par Marie-France Barrier, stagiaire à la formation bio à Sainte Marthe à l'été 2016.
 
Le film est sur le retour à la terre que nombreux parmi nous entreprenons. 

 

Réussite du projet Biofermes

Nous avons la joie de vous annoncer la réussite du crowdfunding sur KissKissBank, cette somme permet d'aider au financement du conservatoire pédagogique de semences et des petites fermes formatrices agroécologiques, merci à tous ceux qui ont participé.

 

Chers compagnons de Sainte Marthe,

Statistiques stagiaires Formations Bio

Nous sommes toujours dans la phase d'étude de faisabilité d’être référencé au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles). Les intéressés nous ont déjà contactés, si d'autres n'ont pas eu cette info, vous pouvez encore me contacter
 
A droite un élément parmi d'autres du dossier que nous montons afin de montrer l’intérêt de la formation que vous avez suivie.
 
Bonnes fêtes de fin d'année et à l'année prochaine.
 
JeanYves
 
PS : le centre de formation est fermé du 20 décembre 2017 au 20 janvier 2018.

 

A la recherche de maraîchers

Formations Bio recherche des maraichers à installer sur ses centres de formations pour à terme participer à nos actions formatrices de développement des microfermes. Contactez Jean-Yves à info@formationsbio.com.

 

Au revoir promotions 2017 !

Vous avez été des promotions géniales, et nous avons hâte d'avoir des nouvelles de vos projets. Écrivez-nous !
 
En attendant, retrouvez vos photos et vos nouvelles.
 
La photo de groupe de la promotion Automne 2017 est ici.

 

Le témoignage de Clémence

"J'ai récemment trouvé un emploi chez une entreprise qui installe des ruches en entreprise. Je vais être formée à l'apiculture et je vais aussi faire des animations pour les salariés et leurs enfants sur la biodiversité, la pollinisation, les ruches, les abeilles etc."
 

 

L'éco village

Pour ceux qui sont intéressés par les ecovillages qui nous semblent un système idéal pour vivre autonome à la campagne avec une production agricole vivrière, lisez cet article !

 

Le bio plus rémunérateur que le conventionnel ?

L’agriculture bio est moins productive mais davantage rémunératrice pour ses paysans que son homologue dite « conventionnelle ». C’est ce qui ressort de l’étude « Les acteurs économiques et l’environnement » publiée mardi 5 décembre 2017 par l’Insee, dans laquelle l’institut s’est intéressée sur l’année 2013 à trois pans d’activité agricoles : la viticulture, le maraîchage et le lait de vache. Pour ce faire, l’Insee a choisi un échantillon de 1 800 exploitations bio et 28 000 conventionnelles. 
 

 

Les annonces

Lire les annonces des compagnons de Sainte Marthe et suivez nos nouvelles sur facebook.